Comme tous les domaines, la communication est impactée depuis longtemps par la numérisation de nos modes de vie

Avec l’apparition et la généralisation d’Internet les consommateurs et leurs pratiques ont évolué. Le consommateur est désormais une personne avertie, informée, aux exigences de plus en plus précises.

La communication doit donc s’adapter. Les temps où seule la mise en valeur du produit comptait sont révolus. Au centre, désormais, le client : son bien-être, son choix, son envie d’arriver jusqu’à votre produit ou votre service. Et ce client doit évoluer dans votre univers en toute fluidité et  transparence pour créer une relation de confiance.

La communication tend à devenir un système intégratif où les points de contact avec le client, qu’il soient réels ou virtuels, online ou offline, font partie d’un tout, parfaitement articulé autour du parcours client.

En tenant compte de ces éléments (usagers, usages, parcours) certains grands comptes ont misé sur une stratégie multi-canale, puis omni-canale,

L’idée est de multiplier les canaux de communication pour accélérer la mise en contact entre le produits et son public. Ce dernier est finement profilé grâce à ses comportement sur le web, de plus il est mobile. Un « écosystème » omnicanal prends ces éléments en compte pour accompagner le client durant tout le processus de vente, du désir d’achat (recherche sur le web) à l’acte final de paiement.

Il va s’en dire que les entreprises plus modestes n’ont souvent ni le temps, ni le budget, pour apparaître simultanément sur tous les canaux et construire un silo parfait.

Il est donc impératif d’avoir une stratégie très raisonnée en amont avant de se disperser inutilement : bien questionner ses motivations et les bénéfices de l’action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *