Indispensable oui ou non ?

La plupart du temps, l’objectif d’une entreprise est de capter des marchés afin de booster son chiffre d’affaires. Elle doit donc être visible, joignable et localisable facilement et rapidement.

Il est tout aussi important d’entretenir et de développer une relation avec vos clients pour les fidéliser.

Augmentez la satisfaction client, c’est augmenter la notoriété de l’entreprise Un client satisfait parle positivement de vous à son réseau. En bonus, un client fidélisé est aussi moins coûteux que le prospect (le client à capter). La « durée de vie » du client a, aussi et bien sûr, un impact sur le ROI.

Ces objectifs sont désormais difficilement atteignables hors de la sphère du web, même pour l’activité locale et de proximité.

à la question « une présence web est-elle indispensable » la réponse est donc clairement oui.

En revanche, certains corps de métier sont loin d’avoir besoin d’un site Internet pour remplir leur agenda. Qui n’a pas couru des mois après un bon artisan pour refaire sa plomberie ou son carrelage.
Si votre carnet de commande ou votre agenda est plein pour deux ans, rien ne presse.

Ici la réponse est non, MAIS…

Réserver son nom de domaine et avoir une simple vitrine sur la toile peut s’avérer cependant utile et pratique. Considérer le web comme un annuaire c’est imprimer moins de cartes de visite ou de plaquettes 😉!

C’est pouvoir dire « tapez mon nom sur Google, vous trouverez mon adresse ! » C’est aussi commencer à référencer son nom de domaine. L’ancienneté a encore son mot à dire dans les algo de Google.

Pourquoi cette présence devient-elle indispensable pour la majorité des activités ?

Avec la généralisation d’Internet, les consommateurs et leurs pratiques ont évolué. Le consommateur est désormais une personne avertie, informée, aux exigences de plus en plus précises. La stratégie doit donc s’adapter.

Plus de 90% des français font une recherche sur internet en préliminaire à tout achat. Plus de 80% des internautes achètent en ligne ! L’Observatoire des usages internet de Médiamétrie recensait 36,9 millions d’e-acheteurs au deuxième trimestre 2017 (+964.000 en un an). Même les plus âgés s’y mettent massivement, puisque 78% des internautes de plus de 65 ans se déclarent cyber­acheteurs.

La présence sur le web devient incontournable pour certains produits. Les français restent cependant fidèles à leurs magasins d’alimentation et de produits de grande consommation. Cependant, le développement du panier bio en ligne, de livraison en circuit court de produit frais ajouté au développement de l’usage du drive des grandes surfaces, montrent une tendance à intégrer les produits alimentaires aux achats internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *